L'ecoprint, l'art d'imprimer le végétal Travaux personnels d'impression et de création

Développer votre créativité en utilisant l'écoprint

Le 03/01/2024 0

Dans L'ecoprint, imprimer la nature

 

Copie de copie de copie de copie de kakemono


Vous êtes une personne créative et vous souhaitez découvrir une nouvelle façon de vivre votre besoin de créativité ! J’ai ce qu’il faut pour vous, et vous n'avez pas idée de l'aventure qui vous attend !

 

L'ecoprint, une belle expérience à vivre avec la nature

Avez-vous déjà entendu parler de l’ecoprint ? C’est un art qui consiste à imprimer les végétaux sur le tissu, le papier, le bois. Un véritable moyen de s’exprimer, avec la nature environnante. Depuis que je l’ai découvert je suis devenue addict !

Travailler l’ecoprint, c’est ajouter une corde à son arc. C’est développer une nouvelle compétence et apporter un outil dans sa boîte pour l’utiliser en combinaison avec d’autres outils déjà présents. Vous me comprenez ?

Dans le domaine de la couture voici quelques idées. Vous pourrez imprimer vos propres tissus pour coudre vos vêtements, vos sacs. Vous pourrez également recycler vos anciens vêtements que vous n’avez plus envie de porter. Par exemple, redonner vie à votre ancienne jupe blanche devenue grisonnante en lui faisant une belle impression de fleurs estivales. 

Vous l’avez compris que vous cousiez pour la maison ou pour vous même, voici un excellent moyen d’acquérir des compétences supplémentaires pour donner un nouveau souffle à ce que vous avez déjà l’habitude de faire.

Si vous aimez les travaux sur papier, vous pourrez tout à fait vivre la fabuleuse expérience de créer de magnifiques cartes pour vous même ou vos amies et leur offrir pour leur anniversaire ou pour Noël. 

Restez avec moi, je vais maintenant vous expliquer plus en détail, ce qu’est l’ecoprint et comment cette technique va devenir une véritable source de créativité pour vous !

Qu’est-ce que l’écoprint et comment débuter ?

Je vais pour le moment vous parler de l’impression sur tissu, celle que je pratique le plus souvent.

 L’éco-print est l’art d’imprimer les pigments du monde végétal sur tissu. Il existe différentes façons de procéder et, en fonction de celle que vous choisissez d’utiliser, les résultats d’impression sont différents. Vous pouvez ainsi frapper les fleurs, utiliser les techniques de trempage ou de cuisson vapeur. Chaque procédé vous donnera un résultat différent. Chacun sera une ouverture vers une possibilité créative.

Cependant, quand on débute l’ecoprint sur tissu, je pense qu’il est important d’utiliser une technique qui donnera un résultat très précis et clair du feuillage afin  de découvrir votre nature environnante.

C’est très important pour comprendre que les végétaux s’impriment tous différemment et quelle empreinte laisse chacun d’entre eux. Il existe en effet différentes catégories de plantes et de fleurs. Certaines donnent des impressions colorées et des impressions tanniques alors que d’autres ne donnent aucune impression.

Vous voyez comme il est important de connaître les végétaux de votre environnement, pour pouvoir ensuite réaliser de belles compositions végétales tout en sachant pourquoi vous faîtes le choix de tel ou tel feuillage.

Prendre le temps d’imprimer chaque feuille, d’explorer, vous apportera énormément de connaissances. 

Le temps de l’exploration terminé vous pourrez partir à l’aventure sur le chemin de la création et pratiquer votre nouvelle activité. Mais il y a encore un point important pour que cette créativité puisse exploser en vous et je vais vous l’expliquer.

 

En quoi l’ecoprint est-elle un rendez-vous avec l’artiste en vous ?

Leco print est une activité très enrichissante, instructive, et ludique. Avec elle, vous allez découvrir tout un monde, que vous avez jusqu’ici regardé, sans vraiment l’avoir vu. 

Avec le monde du végétal, vous allez apprendre beaucoup ! Vous allez accroître vos connaissances sur la nature, et ce que vous pouvez faire avec elle. A ce stade, vous aurez la possibilité de réaliser de belles impressions.

Mais, il va vous falloir également, apprendre ce que sont les mordants, comprendre leur utilisation, pour découvrir en quoi, ils vont vous aider à rencontrer l’artiste qui est en vous ! Le mordant est une substance indispensable dans l’ecoprint pour obtenir une solidité à la lumière et à la lessive.

Il existe beaucoup de façons de mordancer les tissus. Cette action consiste à prépare la fibre, afin que l’accroche des végétaux puisse se faire (On peut faire un parallèle avec l’apprêt en peinture). Pour peindre, on prépare son mur, sa toile. En ecoprint, on prépare son tissu.

Pour ma part, je ne travaille qu’avec l’alun et le fer. J’utilise différentes formules de ces deux produits, permettant d’obtenir avec une même composition de feuillages, des impressions différentes. C’est le colorant du feuillage qui réagit au mordant !

Au-delà de cet apprentissage du mordant, il est aussi possible de créer des fonds, plus ou moins nuancés, sur les compositions et de développer encore plus ce pouvoir créatif en vous. 

C’est la magie de la nature !

Vous pensez que l’apprentissage de l'ecoprint est trop long ?

Tout cet apprentissage vous semble lourd. Vous manquez peut-être de temps pour apprendre et pourtant vous souhaitez tenter l'ecoprint. C'est tout à fait possible.

L’éco print s’adresse à tout le monde.

Chacun peut pratiquer ! Même si vous n’avez pas beaucoup de temps ! Je comprends, et pour vous, il y a une solution. 

Vous pouvez procéder simplement avec votre intuition sans apprendre à connaitre votre environnement. Vous choisissez vos végétaux au hasard, puis les posez sur votre tissu de lin ou coton mordancé et hop à la vapeur. Vous obtiendrez une composition abstraite sans avoir passé trop de temps. 

Cette simple façon de faire permet de découvrir, d’essayer rapidement une technique et de passer un bel après-midi découverte. C’est un petit atelier ludique que vous apprécierez sans aucun doute.

 

Attention, ceci est important pour pratiquer !

Que ce soit pour un apprentissage plus long ou pour un petit atelier créatif, il n’y a pas de danger à pratiquer l’impression végétale si l’on fait bien attention à deux choses.

Tout d’abord, sachez que le fer et l'alun utilisés pour le mordançage ne sont pas dangereux pour la nature mais vous devez vous en protéger et porter des gants pour pratiquer. 

Vous devez aussi utiliser des matériaux usagés et ne pas pratiquer dans vos ustensiles de cuisine ni dans votre cuisine. Il est important de prévoir un espace aéré pour la cuisson des plantes.

Ensuite, n’oubliez pas que certaines plantes sont dangereuses, vous devez faire très attention lors de la cueillette et respecter cette règle. Si vous ne connaissez pas la plante que vous vous apprêtez à cueillir, abstenez-vous de le faire !

L’écoprint permet de partir d'un tissu blanc et de créer une véritable œuvre d’art !

Je vous garantis que vous ne connaîtrez jamais le syndrome du tissu blanc !

Je vous promets de bons moments à venir, peu importe que vous choisissiez le petit atelier ou le chemin de l'apprentissage.

Pour bien débuter dans l'impression végétale, je vous ai écrit un billet sur les 5 étapes indispensables pour réussir son premier ecoprint

Je suis Delphine, je travaille l’ecoprint dans le nord de la France, en campagne. Je me suis formée avec IRIT Dulman. J'ai vite compris qu'il me fallait découvrir, mon propre environnement trés différent du sien. Il y a beaucoup de travail, de découvertes, c'est passionnant ! Beaucoup de partages avec vous !

A très bientôt.

Delphine

eco print

Vous devez être connecté pour poster un commentaire